• Shoes addict...

    C'est toujours mieux qu'accro au séroplex... Encore que, c'est trop bien le séroplex... Zénitude assurée... Pas d'affect, enfin presque, tout dépend de la dose... Mais kilos en plus donc il faut bien cesser... Et une âme bien attentionnée m'a fait promettre de cesser... "Tu te sédates" qu'il me dit... C'est vrai... Mais que sait-il du quotidien de femme, de mère, d'épouse, d'assistante sociale? Et de mon passé, si lourd si encombrant parfois qu'il me donne envie de faire valser le quotidien, de me cacher sous ma couette (seule grrrr) et de pleurer sans relâche...

     

    Mais je dis souvent que ce qui ne tue pas rend plus fort... Et qu'il faut savoir avancer parfois sans regarder en arrière... Ne pas se retourner, mais ne pas fuir... D'où le nécessité de porter des escarpins... Si si... Tu as déjà essayé de courir avec des talons aiguilles de 8 cm?? C'est dangereux, voire irresponsable, suicidaire mais assurément impossible...

    Et puis avec de tels talons, tu hésites à refaire le chemin inverse, tu avances, tu économises tes déplacements, tu ménages tes pieds, et un peu tes jambes aussi...

     

    Mais avec ou sans ménagement, les escarpins, à la fin d'une journée de travail, ça use... D'où l'utilisation des ballerines de secours pour faire les trajets, parking-bureau... ça évite les chutes dans les escaliers en pente et une fatigue précoce des petits pieds... Tu dois donc anticiper!

    Et puis l'usage des escarpins, sous-entend aussi des pieds impeccables jusqu'au bout des orteils... Pierre-ponce, crème douceur, joli vernis, etc, toute la panoplie spéciale petons entretenus... Et forcément, c'est chronophage cette activité...

     

    Et puis quand tu aimes les escarpins, tu aimes toutes leschaussures, de préférence originales, jolies, confortables (enfin ça reste à voir) et adaptées à tes tenues, résultat, le placard déborde... Et bien évidemment, trouver la paire idéale, en 35 voire 35,5 (pour l'été) ça prend un temps certain...

     

    Le souci d'une shoes addict, finalement, c'est le temps et un peu l'argent, il faut bien l'avouer c'est onéreux cette passion (alors que le séroplex c'est remboursé par la sécu)...

     

    Mais la frénésie de la recherche de LA chaussure idéale peut te faire oublier tous tes soucis quand seule la disponibilité du modèle rêvé dans ta pointure devient ton UNIQUE objectif...

     

    Donc finalement, soyons raisonnables et militons pour la prise en charge de la shoes addict par la CPAM...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :