• Oui-oui, tchoupi et doudou, petit ours brun...

    Même combat... Je suis convaincue qu'ils sont écrits pour torturer les mamans......... (oui les papas aussi...)...

     

    C'est vrai après une journée de boulot, devoir lire les aventures de ces petits niais que nos enfants adorent, ça me dépite...

     

    J'avoue avoir censuré... Il n'y a chez nous qu'un seul livre et Oui-oui et ce n'est pas moi qui l'ai acheté! Vous le trouvez crédible Oui-oui?? Ce nabot qui n'a pas de maman, prend un air niais, prêche plein de bons sentiments et vit au pays des jouets??

    Mummm... Déjà, enfant, je n'accrochais pas... Et quand mes enfants sortent le livre, je les renvoie lâchement vers leur père... Je n'y peux rien... Oui-oui c'est NONNNNN!!!!

     

    Mais actuellement, Noé voue une passion sans borne aux "Tchoupi"... Il est dans l'apprentissage des lettres et de quelques syllabes et ces petits livres sont parfaits pour un enfant qui veut essayer de lire un maximum de mots... Mais les histoires sont d'une hypocrisie sans borne...

    Parce le mouflet qui obéit presque tout le temps et dont la mère n'a pas à répéter plus de deux fois... Ben ce n'est pas très réaliste...

    Et je ne vous parle pas de la mère qui répète gentiment pour la millième fois: " Non mon Tchoupi, tu ne peux pas crier, Maman ne peut pas se concentrer!"... Elle prend des gouttes la mère??? Si oui, qu'elle nous file la marque, c'est top!

     

    Et même quand il fait des bêtises le Tchoupi, il est crispant... Faut qu'il accuse le pov' doudou... Et puis, vous qui avez déjà cherché le doudou de votre enfant en pleurs avant le coucher, vous avez déjà été interpellés par un doudou couinant??

    Non? Ben moi non plus! Crispant, je vous dis...

     

    Quant au petit ours brun, il inonde encore une fois la salle de bain et je noie ses parents qui se marrent!

     

    Mais le pire, c'est quand tu comprends l'importance des lectures enfantines sur ta vie professionnelle... Ma grand-mère me lisait régulièrement: "la Chèvre de Monsieur Seguin"... L'histoire de ce pauvre homme qui perdait toutes ses chèvres de la même façon... (Bouffée par ce loup sanguinaire)... Et bien mes chers lecteurs, à force d'empathie, tu finis Assistante sociale... Et moi quand je lis Oui-oui... J'ai peur...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :